Essayeur de pneumatiques

essayeur-de-pneumatiques

Les pneumatiques ont un rôle absolument majeur sur les prestations d’un véhicule. Ils doivent être capable de répondre à un cahier des charges impressionnant. Pourtant, pour de nombreuses personnes, les pneus c’est simplement un bout de caoutchouc moche, cher et qui pollue. Mais à y regarder de plus près, c’est ce qui nous permet de rester sur la route (jusqu’à une certaine limite bien entendu), de tourner, de filtrer les aspérités, de freiner. Leurs performances doivent sans cesse être repoussées. Ils doivent devenir de plus en plus respectueux de l’environnement en réduisant notre consommation. Parallèlement, leurs qualités d’adhérence ou leurs distances de freinage doivent être de haut niveau. Et puis bien sûr, ils veilleront au bien être de nos oreilles en limitant leurs émissions sonores, synonyme de fatigue auditive pour le conducteur, les passagers et les riverains. Le petit plus, ils veilleront à notre santé financière en avalant des milliers de kilomètres sans que leurs prestations ne se dégradent trop… Vous l’aurez compris, développer des pneumatiques, c’est très complexe.

Le métier d’essayeur de pneumatiques

Comme évoqué précédemment, les pneumatiques offrent de nombreuses prestations. Par conséquent, le métier d’essayeur de pneumatiques est très riche sur le plan sensoriel. La palette des tests est très importante et très variée. La nature des stimulus également. Les essayeurs doivent percevoir et évaluer différents niveaux d’accélérations (un pneu se déforme et produit des accélérations), des vibrations transmises par voies solidiennes, des intensités sonores. Bref, c’est un univers ou les sens sont mis à rude épreuve et une fantastique école sensorielle. Découvrez ce métier, avec 2 reportages tournés au cœur des pistes d’essais Michelin en Auvergne.