Variables

variables

Un article court et concis abordant les différents types de variables : dépendantes, indépendantes, qualitatives, quantitatives, continues ou discontinues. Il n’est pas toujours simple d’y voir clair. Nous pouvons classifier les variables en 2 groupes : Les variables qualitatives et les variables quantitatives.

Variables quantitatives

Comme leur nom l’indique, les variables quantitatives se caractérisent en offrant des valeurs qui sont numériques et donc quantifiables. Elles permettent l’exécution de nombreuses opérations arithmétiques. Les variables quantitatives peuvent être continues, c’est à dire définies pas un nombre réel. Elles peuvent être également discontinues ou discrètes, c’est à dire définies par un nombre entier positif.

Variables quantitatives continues

Les variables continues peuvent prendre toutes les valeurs possibles d’un intervalle de nombres réels. Quelques exemples :

  • La mesure d’un temps de réaction qui peut être 0.45 secondes
  • Performance lors d’une course sur 100 mètres qui peut être 10.25 secondes
  • Temps au tour en moto GP qui peut être 58.524 secondes

Variables discrètes ou discontinues

Une variable discrète se distingue d’une variable continue, car la variable discrète contient un nombre défini de valeurs réelles. Il n’existe pas de valeurs intermédiaires. Quelques exemples :

  • Le lancer d’un dé : C’est une variable discrète car elle ne peut prendre que 6 valeurs (L’univers des possibles : 1, 2, 3, 4, 5, 6.).
  • Nombre de dents. Nous ne pouvons avoir 20.3 dents.
  • Nombre de lettres dans l’alphabet. Il ne peut y avoir 25.6 lettres

Variables qualitatives

Les variables qualitatives s’observent et se dénombrent. La modalité est la réponse donnée à une question qui fait référence aux variables qualitatives. Parmi les variables qualitatives, nous pouvons classer les variables ordinales, nominales ou dites catégorielles et les variables dichotomiques ou dites binaires.

1/ Variables qualitatives ordinales

Elles sont constituées de modalités et suivent un ordre ou une échelle de valeurs. Quelques exemples :

  • Grades militaires > Capitaine, commandant, colonel, général
  • Échelle de satisfaction client > Mécontent, insatisfait, satisfait, enthousiaste
  • Niveau de pratique d’un sport > Débutant, moyen, confirmé, expert

2/ Variables qualitatives catégorielles ou nominales

Les variables qualitatives nominales ou catégorielles prennent des modalités sans hiérarchie particulière, contrairement aux variables ordinales. Quelques Exemples :

  • La couleur des yeux ou des cheveux
  • Le département ou la région dans laquelle on réside
  •  Liste de maladies contre lesquelles nous sommes vaccinés

3/ Variables dichotomiques ou binaires

Ces variables fonctionnent avec 2 modalités qui s’opposent. Quelques exemples :

  • Sportif ou sédentaire
  • Fumeur ou non-fumeur
  • Sans activité ou en activité

Variables dépendantes et indépendantes

Variables indépendantes

Les variables indépendantes sont des variables manipulées et choisies par le chercheur ou l’expérimentateur. Contrairement aux variables dépendantes, les valeurs de ces dernières sont choisies par avance, avant le test ou l’expérience. Sur le plan de la terminologie, certains secteurs emploient le terme de facteur manipulé. Les variables indépendantes peuvent être qualitatives ou quantitatives. Une variable indépendante possède par exemple des modalités qui peuvent permettre la comparaison. Le genre (homme, femme), le grade militaire (capitaine, commandant, colonel, général…) sont des exemples de modalités. Nous pouvons créer une expérience reposant sur une comparaison de ces modalités. Le fait d’être un homme ou une femme influe t’il sur des variables dépendantes, observées lors de notre expérience ? Ces variables indépendantes peuvent également être numériques. Lors de la création d’un protocole de test, vous pouvez par exemple choisir un jeu de températures bien défini afin d’étudier leurs influences sur les variables dépendantes. Dans un graphique, les variables indépendantes sont souvent représentées sur l’axe des abscisses (x).

Les V.I. inhérentes aux individus sont des variables que le chercheur ne peut pas manipuler mais simplement faire varier, en tenant compte des caractéristiques propres des personnes participant à son expérience ; il s’agit notamment de l’âge, du sexe, de la caté- gorie socioprofessionnelle, du niveau intellectuel, de la couleur des yeux… Ces variables sont appelées V.I. invoquées ou encore « étiquettes », car elles peuvent être considérées comme un descriptif « étiqueté » sur l’individu. Il s’agit donc d’une caracté- ristique naturelle qui permet à l’expérimentateur de repérer les différentes conditions expérimentales et de créer ainsi ses groupes expérimentaux.

Variables dépendantes

Les variables dépendantes sont par définition des données sur lesquelles nous n’avons pas d’action possible. Leurs valeurs dépendent uniquement des participants de l’étude. Les données issues d’une échelle de mesure de satisfaction sont le parfait exemple de ce type de variables. Les variables indépendantes varient souvent sous l’influence des variables dépendantes. En général, les variables dépendantes sont souvent représentées sur l’axe des ordonnées et la lettre y.

Article qui pourrait vous intéresser sur les tests statistiques

variables
Variables - Usageo